Swipe to the left

Test Lab - La Sportiva Akasha

Test Lab - La Sportiva Akasha
Par Running Conseil 3 mai 2017 24686 Vues Aucun commentaires

Test La Sportiva Akasha :

Thierry, testeur La Sportiva Akasha

Carte d'identité Testeur :

  • Prénom : Thierry
  • Âge : 45 ans
  • Poids : 76 kg
  • Taille : 1m83
  • Nombre de séances : 10
  • Distance de prédilection 30 km

Performances :

  • 10 km : 36min30
  • Semi : 1h52
  • Marathon : 3h04

Mes 3 modèles de chaussures "références" :

  • 1 : Brooks Transcend
  • 2 : Hoka Speegoat
  • 3 : La Sportiva Akasha

Conditions du test

Ce test s’est déroulé dans le cadre de ma préparation pour les 80 km de la Maxi Race

Compte rendu des séances test

Séance 1 :

footing en endurance fondamentale (première séance test)
  • Durée : 60min
  • Distance : 10 km
  • Type de sols : Roche calcaire, cailloux
  • Conditions météo : Bonne
  • Contenu de la séance : Footing de 60min
  • Confort :
  • Amorti :
  • Souplesse :
  • Stabilité :

Impressions générales :

Son côté protection du pied, accroche, sa qualité de finition et son design donne tout de suite envie de la chausser et de partir courir sur les sentiers.

Le maintien du pied est très bon avec la partie languette élastique qui enveloppe très bien le pied, et sera optimal avec un laçage marathon en utilisant le dernier œillet.

Ressentis au fil des kilomètres : Les thermos positionnés sur le mesh nous donne une sensation de maintien sans gêner le déroulé du pied. La protection sur l’avant du pied rassure.

Note Globale :


Séance 2 :

Sortie longue sur route ou en nature
  • Durée : 1h20
  • Distance : 13 km
  • Type de sols : Roche calcaire, cailloux
  • Conditions météo : Bonne
  • Contenu de la séance : Footing de 45’ + 3 fois 10mn à 80%FCM
  • Confort :
  • Amorti :
  • Souplesse :
  • Stabilité :

Impressions générales :

idem qu’en EF

Evolution des sensations au fil des kms, notamment au-delà de l’heure de footing :
L’Akasha est en EVA injecté, pas de plaque avant sur l'avant, mais l'épaisseur d'EVA suffit pour ne pas sentir les cailloux ou autres racines au fil de kilomètres.
Le drop de 6 mm favorise une foulée médio avant pied et une bonne stabilité.

Note Globale :


Séance 3 :

travail de fractionné à allure modérée (85%FCM, allure semi, marathon ou trail, longues montées)
  • Durée : 60 min
  • Distance : 13 km
  • Type de sols : Roche calcaire
  • Conditions météo : Bonne
  • Contenu de la séance : Footing de 45’ + 3 fois 8mn à 85-90%FCM
  • Confort :
  • Dynamisme :
  • Stabilité :

Impressions générales :

Pour l'accroche, une semelle avec crampons inversés "FriXion" avant/arrière de 4/5mm est très rassurante et efficace, pour les longues montées avec fort dénivelé.

Note Globale :


Séance 4 :

travail de fractionné à allure rapide (AS10, VMA, fartlek, cotes courtes, travail en descente)
  • Durée : 1h10
  • Distance : 13 km
  • Contenu de la séance : Footing de 45’ + 10 x 400m à 95%VMA

Impressions générales :

En descente avec un peu plus de rythme, l’accroche est aussi excellente, le Trail Rocker permet quant à lui de protéger l'usure précoce sur les attaques talons.

Note Globale :


Bilan - Synthèse :

  • Kilomètre total : 500 km

Impressions générales :

L'Akasha est une véritable chaussure de trail moyenne à longue distance, pour ma part j'ai effectué environ 500 km avec ma paire, sur des terrains très rocailleux et calcaires, je n’ai pas l’occasion d’évoluer sur terrain boueux.
Le crampon s'est usé régulièrement sans arrachement, le mesh n'a pas déchiré, seul constat l'EVA s'est tassé vers l'intérieur, cela est dû à ma légère foulée pronatrice.

Pour moi les trois points forts de cette chaussure sont : L'amorti, la protection du pied et la stabilité.

Note Globale :