Swipe to the left

Nouvelle Brooks Ricochet : Test et découverte

Nouvelle Brooks Ricochet : Test et découverte
Par Running Conseil 19 avril 2019 19542 Vues Aucun commentaires

La nouvelle Brooks Ricochet est là : dépasse-toi !

BROOKS BEDLAM ET RICOCHET

Si on allait faire un tour du côté de chez Brooks ?

BROOKS BEDLAM ET RICOCHET

Brooks Ricochet

Visuellement on est dans la canons de la marque, avec des coloris qui rendent la chaussure dynamique. La première impression est bonne, d'autant que le système de laçage permet un bon maintien du pied sans nécessiter un serrage excessif. Le pied est maintenu tout en gardant une certaine liberté. Du coup la chaussure pourra accompagner le déroulé du pied sans marquer de point dur au fil des kilomètres.

Destinée au coureurs ayant une foulée universelle, la chaussure est construite pour se montrer dynamique. Grâce à la combinaison entre le DNA AMP et le BioMoGo DNA pour structurer les semelles elle renvoie bien l'énergie . Elles vous assureront un excellent rebond et donc un retour d'énergie optimal même après de nombreux kilomètres. Outre une accroche excellente, la semelle extérieure dispose d'encoches de flexion. En facilitant la transition vers l'avant-pied, elles font gagner en fluidité et limitent les déperditions d'énergie. Les foulées y gagnent également en confort et vos chevilles et genoux sont mieux protégés contre les impacts.

Avec son drop de 8mm la chaussure n'est pas dépaysante pour qui n'a pas encore cédé aux sirènes des drops minuscules.
Bref une excellente chaussure très simple d'abord et très confortable, elle saura devenir la compagne de toutes les sorties pour le plus grand nombre de coureurs, sauf peut-être les poids-lourds de plus de 80 kilo.

Running Conseil l'a testé pour vous

Découvrez le test réalisé par notre expert Running Conseil

Test Brooks Ricochet :

Sébastien, testeur Brooks Ricochet

Carte d'identité Testeur :

  • Prénom : Sébastien
  • Âge : 25 ans
  • Poids : 68 kg
  • Taille : 1m81
  • Nombre de séances : 8
  • Distance de prédilection : du 5km à l’ultra trail

Performances :

  • 5 km : 17.40
  • 10 km : 37.35
  • Semi : 1h28
  • Marathon : 3h25

Mes 3 modèles de chaussures "références" :

  • 1 : Nike Pegasus 35 turbo
  • 2 : Salomon sense 7 sg
  • 3 : Brooks Ricochet

Conditions du test

Ce test s’est déroulé dans le cadre de ma préparation pour la Wings For Life à Zug

Compte rendu des séances test

Séance 1 :

footing en endurance fondamentale (première séance test)
  • Durée : 60min
  • Distance : 10 km
  • Type de sols : Chemins / route
  • Conditions météo : éclaircie
  • Confort :
  • Amorti :
  • Souplesse :
  • Stabilité :

Impressions générales :

la première impression a été plutôt bonne au niveau du confort et au niveau de l’amorti, je m’attendais à quelque chose d’assez souple. Mais au bout de 3km, la sensation fut assez désagréable dans l’amorti. La semelle était rigide et j’avais l’impression d’avoir des vibrations partout à chaque foulée. Sensations donc pas tops pour un premier footing. Heureusement, une fois sur des terrains plus souples, en forêt, j’ai pu profiter pleinement de la chaussure. En effet, moins d’impact et de chocs sur des sentiers forestiers.
Les 2 derniers kilomètres, réalisés sur route furent meilleurs que les premiers. La semelle semblait avoir déjà « cassé » un peu et semblait donc plus souple.

Note Globale :


Séance 2 :

Sortie moyenne sur route et chemins
  • Durée : 1h20
  • Distance : 13 km
  • Type de sols : route
  • Contenu de la séance : Footing de 35’ + 3 fois 10mn à 80%FCM
  • Confort :
  • Amorti :
  • Souplesse :
  • Stabilité :

Impressions générales :

Contrairement à la première expérience en Brooks Ricochet, la deuxième sortie fut meilleure au niveau sensation. Si la chaussure devait encore ramollir un peu, la semelle donnait déjà plus de souplesse et un plus grand confort.
Adepte des sorties sur terrains mixtes, la chaussure répond bien un peu partout, ce qui est agréable.
Une fois passée l’heure, la chaussure reste dynamique et plaisante au pied. Cependant, elle trouve ses limites au-delà de 22 ou 25km, ce qui est peu dommage.

Note Globale :


Séance 3 :

travail de fractionné à allure modérée (85%FCM, allure semi, marathon ou trail, longues montées)
  • Durée : 60 min
  • Distance : 13 km
  • Contenu de la séance : Footing de 25’ + 3 fois 8mn à 85-90%FCM
  • Confort :
  • Dynamisme :
  • Stabilité :

Impressions générales :

La Brooks Ricochet est dynamique mais manque un peu de relace sur des vitesses élevées (au-delà de 18km/h). La chaussure mériterait une petite cure de minceur afin de perdre les quelques grammes qui la séparent du produit dynamique par excellence. Il est à noter aussi qu’en courant sur l’avant pied comme on le fait en montées, il manque ce petit « clac », ce petit côté pose de pied – relance immédiate qu’on peut trouver sur des produits d’autres marques de la même gamme.
Je pense que Brooks devrait travailler encore sur la Ricochet afin que sur les séances de vitesse, l’on puisse réduire le temps de contact au sol. Le dynamisme passe par là. Alors amorti ou poids de chaussure, ou peut être les deux. Il y a des pistes à creuser pour faire de la Ricochet un produit d’excellence pour celles et ceux qui veulent aller vite.

Note Globale :


Séance 4 :

travail de fractionné à allure rapide (AS10, VMA, fartlek, cotes courtes, travail en descente)
  • Durée : 1h10
  • Distance : 13 km
  • Contenu de la séance : Footing de 45’ + 10 x 400m à 95%VMA
  • Confort :
  • Dynamisme :
  • Stabilité :

Impressions générales :

La Brooks Ricochet va bien sur du fractionné plat à des allures pas trop élevées. Mais elle a trop d’amorti pour des allures plus rapides. Elle va bien comme expliqué plus tôt sur des vitesses n’excédant pas les 17km/h. Au-delà, il est difficile de l’emmener car trop lourde. Il est à noter tout de même que le produit reste agréable à porter quelle que soit la vitesse à laquelle on va.
Pour une séance comme 10x 400m, la chaussure va bien si l’on tourne entre 1min30 et au-delà. Si l’on veut aller plus vite, le produit montrera ses limites.

Note Globale :


Bilan - Synthèse :

  • Nombre de séance : 8
  • Kilomètre total : 100 km

Impressions générales :

C’est une chaussure qui s’adresse plutôt à des coureurs n’excédant pas les 75kgs et qui recherchent une chaussure dynamique avec de l’amorti. Je dirais que la Brooks Ricochet n’est pas une chaussure à records personnels. Il s’agit plus d’une chaussure pour coureurs moyens ou confirmés qui veulent se faire plaisir. Les coureurs plus élitistes devraient plutôt se tourner vers les gammes plus légères de la marque.

Par rapport à des Adidas Boston ou des Nike Pegasus Turbo, elle doit encore faire ses preuves et s’améliorer dans le dynamisme et le poids.

Note Globale :